|
News

Livraison de la Section 2 du projet

© Régis Bouchu

La deuxième connexion au LHC (Large Hidron Collider) du CERN a été achevée avec succès le Jeudi 5 novembre 2020.

Date : 24/11/2020 –  Ce second point de raccordement du projet High Lumi constitue une issue de secours complémentaire pour la phase travaux mais aussi et surtout pour la phase d’exploitation du nouvel aménagement.

Située à l’extrémité du projet, cette section est constituée d’une galerie borgne de section 25m² environ qui conduit à une issue de secours constituée d’un puits de section 18m2 environ. Ces ouvrages ont été excavés après le confinement et exécutés pendant les phases de reprise d’activité en France selon les recommandations sanitaires établies par l’OPPBTP.

L’excavation de la galerie UA53 s’est effectuée à la pelle hydraulique type CATEPILLAR 328D tunnel, à la pelle tunnel LIEBHERR 944 équipées de BRH de 2.2t environ et de fraises puissantes. Les excavations ont été menées dans les molasses du bassin du Léman. Le puits a été excavé avec des moyens beaucoup plus réduits. Un brokk 180 équipé d’un BRH, une pelle 2.5t pour le marinage et un pont roulant avec benne de marinage. Ces techniques traditionnelles ont montré leur efficacité malgré la relative dureté et compacité de la roche rencontrée.

A l’issue de ces étapes d’excavations, le puits a été réalisé en coffrage PERI une face sur plateau à rochets, les petites galeries de connexions ont été bétonnées en demi section piédroits puis voûte, le tout en coffrage bois modélisés en 3D afin de reproduire la géométrie ambitieuse des intersections des différents ouvrages.

Enfin la galerie principale a été coulée par plot armés de 9m environ, utilisant un coffrage de conception Péri équipé d’une peau et d’une structure bois. Les différentes sections de coffrage ont été fournies par le service coffrage de Implenia, situé à Mannheim en Allemagne. Le béton a été acheminé dans les ouvrages par toupie Diecci jusqu’à la zone de pompage située au pied du coffrage.

La complexité technique des variations de sections du projet, les coffrages spécifiques, la logistique, autant de challenges qu’Implenia et son partenaire Baresel Tunnelbau ont su relever, malgré le contexte, et dans les délais convenus avec la maîtrise d’ouvrage.