|
Messages ad hoc

Bien positionné pour la réussite, après un chapitre de défis et de transformation

Implenia a réalisé au cours de l'exercice 2020 un EBITDA de CHF -4,9 millions, supérieur aux estimations annoncées en octobre dernier

  • Le carnet de commandes, dont la qualité s’est améliorée, affiche un niveau élevé, à CHF 6’386 millions. L’approche Value Assurance permet une sélection ciblée des projets privilégiant la croissance rentable
  • La mise en œuvre de la stratégie a été intensifiée et accélérée, et toutes les initiatives importantes sont en bonne voie. Des ajustements de portefeuille sont en cours, y compris des cessions et la réduction de certaines activités. Le nouvel ERP INSPIRE a été introduit en Suisse
  • Implenia continue de bénéficier d’un financement solide
  • De nombreux nouveaux projets phares ont été remportés, notamment sur les marchés principaux, la Suisse et l’Allemagne. Les prévisions de marché sont favorables, malgré
    le COVID-19
  • Implenia prévoit un EBIT de CHF >100 millions pour 2021 et confirme son objectif de marge EBIT à moyen terme de 4,5 %
  • Le Conseil d’administration d’Implenia propose de renoncer au versement d’un dividende

 

Dietlikon, le 3 mars 2021

Implenia a réalisé au cours de l'exercice 2020 un EBITDA de CHF -4,9 millions, supérieur aux estimations annoncées en octobre dernier 

Grâce à une solide performance opérationnelle, Implenia a réalisé un chiffre d'affaires de CHF 3'989 millions (2019 : 4'431 millions). Ce recul de 10 % est principalement dû à la crise du COVID-19. La performance opérationnelle au niveau de l'EBITDA de CHF 163,5 millions (qui tient compte de l'impact du COVID-19 d'environ CHF -52 millions) a été impactée par des éléments non récurrents. Parmi ceux-ci figurent l'effet positif de la transaction Ina Invest d'un montant de CHF 52,5 millions ainsi que d'autres effets positifs à hauteur d'environ CHF 18,1 millions, principalement liés à des charges moins élevées que prévu au titre de la prévoyance du personnel, conformément à la norme IAS 19. Les effets négatifs sont imputables à des dépréciations et des réévaluations d'un montant de CHF -202,6 millions ainsi qu'à des provisions pour restructuration de CHF -36 millions. L'EBITDA publié de CHF -4,9 millions a dépassé les estimations annoncées en octobre 2020. Ces chiffres s'expliquent par le fait que la mise en œuvre de la structure organisationnelle, qui vise à réaliser des économies de > CHF 50 millions par an à l'horizon 2023, occasionne des coûts de restructuration moins élevés que prévu, ainsi que par des éléments non récurrents positifs supplémentaires surtout de la norme IAS 19 et des développements positifs des projets, des créances et des litiges. L'EBIT s'est élevé à CHF -146,8 millions (2019 : CHF 63,5 millions), compte tenu d'une dépréciation de goodwill d'environ CHF 40 millions. Quant au résultat consolidé, il s'est établi à CHF -132,1 millions (2019 : CHF 33,9 millions).
 
Le carnet de commandes, qui a atteint un niveau élevé, à CHF 6'386 millions (2019 : CHF 6'158 millions), a bénéficié d'une bonne diversification, tous secteurs d'activité et marchés confondus. La progression du carnet de commandes s'explique principalement par de nouveaux projets phares remportés en Suisse et en Allemagne. Le cash-flow opérationnel s'est élevé à CHF -161,5 millions (2019 : CHF 143,5 millions) et le flux de trésorerie disponible à CHF -193,3 millions (2019 : CHF 84,9 millions). Ce recul est principalement imputable à la baisse de l'EBITDA, à l'augmentation du fonds de roulement net, à la poursuite des investissements dans le portefeuille de développement et à la transaction Ina Invest, sans effet sur les liquidités. Le bilan est demeuré robuste, avec des liquidités restant élevées de CHF 720,0 millions (2019 : CHF 912,3 millions). Le total du bilan s'établit à CHF 2'943 millions (2019 : CHF 3'083 millions). Comme prévu, le taux des capitaux propres a temporairement reculé à 10,3% (2019 : 19,2%). Ce recul s'explique par les éléments non récurrents négatifs et la distribution d'un dividende en nature dans le cadre de la transaction Ina Invest (CHF 112,4 millions). Les gains de réévaluation potentiels du portefeuille de développement subsistant chez Implenia se traduiraient par un taux des capitaux propres nettement supérieur à 15%. À moyen terme, Implenia vise un taux de capitaux propres supérieur à 20%. Cet objectif repose sur la solidité des activités opérationnelles, l'augmentation des revenus générés par les services rendus à Ina Invest et les dividendes attendus de la participation de 42,5% dans Ina Invest SA. L'externalisation de certaines activités ne faisant pas partie du cœur de métier ou à forte intensité de capital contribue également à l'amélioration du taux de capitaux propres. L'effectif d'Implenia (ETP hors personnel intérimaire) a diminué en 2020, passant de 8'867 à 8'701 personnes. 

La Division Real Estate a réalisé une solide performance opérationnelle au niveau de l'EBITDA, de CHF 61,6 millions (qui tient compte de l'impact du COVID 19 d'environ CHF -9 millions). L'EBITDA publié de la Division, de CHF 110,6 millions (2019 : CHF 44,5 millions), comprend l'élément non récurrent positif incrémentiel de la transaction Ina Invest d'un montant de CHF 52,5 millions, des dépréciations et réévaluations pour un total de CHF -3,5 millions, ainsi que les premiers revenus générés par la participation dans Ina Invest. Les investissements bruts de la Division dans son portefeuille de développement, qui se sont établis à CHF 57,9 millions (2019 : CHF 53,2 millions), permettent de renforcer la réserve de projets en vue du développement positif des activités futures de la Division.

Le carnet de commandes de la Division Buildings a progressé à CHF 3'046 millions (2019 : CHF 2'394 millions), avec une amélioration considérable en termes de qualité. Cette amélioration résulte de l'acquisition de plusieurs grands projets en Suisse et en Allemagne, lesquels ont été remportés grâce à l'approche intégrée d'Implenia consistant à s'impliquer à un stade précoce, dès la phase de préparation de la construction, et à collaborer étroitement avec les clients. La Division a réalisé un chiffre d'affaires de CHF 2'080 millions (2019 : CHF 2'242 millions), inférieur à celui de l'année précédente en raison de la pandémie de COVID-19. Il en a résulté une performance opérationnelle au niveau de l'EBITDA de CHF 40,5 millions (qui tient compte de l'impact du COVID-19 d'environ CHF -13 millions), avant éléments non récurrents négatifs liés aux dépréciations et réévaluations pour un total de CHF -46,2 millions et aux provisions pour restructuration de CHF -0,4 million. L'EBITDA publié s'est élevé à CHF -6,1 millions 
(2019 : CHF 51,5 millions).

Le carnet de commandes de la Division Civil Engineering est tombé à CHF 3'183 millions (2019 : CHF 3'613 millions), mais s'est amélioré en qualité. Le chiffre d'affaires de la Division a reculé à CHF 2'013 millions (2019 : CHF 2'300 millions). Ces deux effets, qui s'expliquent par la réduction temporaire du volume du marché, due au COVID-19, ont été renforcés par une démarche d'acquisition de projets plus sélective, ainsi que par le passage à une croissance axée sur les marges plutôt que sur les volumes. Il en a résulté une solide performance opérationnelle au niveau de l'EBITDA de CHF 48,3 millions (qui tient compte de l'impact du COVID-19 d'environ CHF -26 millions), avant éléments non récurrents négatifs. Ces derniers consistent en dépréciations et réévaluations d'un montant total de CHF -131,3 millions et en provisions pour restructuration de CHF -18,2 millions, lesquelles ont pesé sur le résultat annuel de la Division. L'EBITDA publié s'est établi à CHF -101,2 millions (2019 : CHF 77,2 millions).

Le carnet de commandes de la Division Specialties a progressé à CHF 156,6 millions (2019 : CHF 150,3 millions), grâce à l'évolution favorable de la technique de façade, de la logistique de chantier et de la planification en technique du bâtiment. Le chiffre d'affaires de la Division a reculé à CHF 223,6 millions (2019 : CHF 242,0 millions), du fait de retards significatifs dans plusieurs projets importants en raison du COVID-19. La performance opérationnelle au niveau de l'EBITDA de CHF 21,0 millions (qui tient compte de l'impact du COVID-19 d'environ CHF -4 millions) a été influencée par des éléments non récurrents liés à des dépréciations et réévaluations s'élevant au total à CHF -11,7 millions et à des provisions pour restructuration de CHF -8,6 millions, ainsi que par d'autres éléments non récurrents positifs de CHF 2,1 millions. Il en a résulté un EBITDA publié de CHF 2,8 millions (2019 : CHF 19,2 millions).


Le carnet de commandes, dont la qualité s'est améliorée, affiche un niveau élevé de CHF 6'386 millions. L'approche Value Assurance permet une sélection ciblée des projets privilégiant la croissance rentable

Le carnet de commandes du Groupe s'est maintenu à un niveau élevé, tout en bénéficiant d'une bonne diversification entre domaines d'activité et marchés. La qualité des commandes a continué d'augmenter grâce à l'approche Value Assurance axée sur la rentabilité. D'ores et déjà, les commandes confirmées garantissent plus de 80 % du chiffre d'affaires prévu pour 2021. 

L'approche Value Assurance mise en œuvre concerne les projets de toutes les catégories de risque. Chaque projet passe par un processus standardisé visant à évaluer de manière systématique les opportunités et les risques tout au long de sa durée, y compris les étapes de sélection, de validation des offres et de contrôle. Comme le montrent de premières analyses quantitatives, en moyenne, le profil de risque des projets proposés s'est amélioré depuis l'introduction de l'approche Value Assurance.


La mise en œuvre de la stratégie a été intensifiée et accélérée, et toutes les initiatives importantes sont en bonne voie. Des ajustements de portefeuille sont en cours, y compris des cessions et la réduction de certaines activités. Le nouvel ERP INSPIRE a été introduit en Suisse 

La mise en œuvre intensifiée et accélérée de la stratégie selon les quatre axes prioritaires se déroule comme prévu. À cet égard, l'accent est mis, en particulier, sur les thèmes de la transformation du portefeuille et de la croissance rentable :

S'agissant de sa priorité stratégique Portfolio, Implenia a commencé à céder ou à réduire les activités ne faisant pas partie de son cœur de métier ou qui constituent des unités commerciales non rentables, tout en optimisant et adaptant en conséquence ses fonctions de soutien. Par ailleurs, Implenia externalise les activités et les immobilisations à forte intensité de capital et développe de nouveaux modèles d'affaires évolutifs. En ce qui concerne sa priorité stratégique Profitable Growth, le Groupe a mis en œuvre une gestion efficace des opportunités et des risques, intégrant une approche Value Assurance. Dans le domaine de l'Operational Excellence, des progrès satisfaisants ont été réalisés dans le cadre de toutes les initiatives : Procurement, Numérisation (p. ex. BIM) et Lean Construction. Implenia a introduit en Suisse, dans le délai et le budget impartis, le nouveau système ERP INSPIRE, basé sur des processus harmonisés. Son déploiement est en préparation dans les autres pays. 

Concernant sa priorité stratégique Innovation, Implenia a fait progresser l'esprit Corporate Entrepreneurship auprès de ses collaborateurs, grâce à l'Innovation Hub. Au total, plus de 60 idées ont été soumises, dont huit se trouvent actuellement en phase pilote et font l'objet de tests sur le marché. Implenia a mis en place un réseau d'innovation externe, au sein duquel elle collabore avec des partenaires des milieux de la recherche, de l'innovation et des start-up. En outre, Implenia est constamment à la recherche de possibilités d'acquisition d'idées commerciales innovantes. S'agissant de la priorité stratégique Talent and Organisation, l'Operating Model et la structure organisationnelle d'Implenia continuent d'assurer la transparence et la mise en œuvre efficace de toutes les initiatives stratégiques. Afin de soutenir l'équipe de direction et les collaborateurs dans le processus de restructuration actuellement en cours, Implenia a développé et mis en œuvre des activités de Change Management. Des études de compétence permettent d'identifier les talents internes en vue de favoriser leur développement et de les retenir dans l'entreprise. Dans le but d'attirer les meilleurs talents externes, Implenia se concentre sur le renforcement de son profil de marque en tant qu'employeur et sur une stratégie de recrutement appropriée. Le Groupe favorise par ailleurs la diversité et l'inclusion dans le recrutement et la gestion des talents. Les cinq valeurs d'entreprise d'Implenia - excellence, agilité, intégrité, durabilité et collaboration - ont été intégrées dans le système de gestion des performances et influent désormais sur la rémunération des collaborateurs.

La durabilité est une valeur d'entreprise vécue tant au plan interne que dans le cadre des projets. Parallèlement au Rapport de gestion 2020, le Groupe publie son nouveau Rapport de développement durable.

Les quatre priorités stratégiques sont également mises en œuvre au niveau des Divisions et des fonctions:

La Division Real Estate continue de développer un portefeuille de projets attractif d'une valeur de marché estimée, après achèvement, d'environ CHF 2,3 milliards. À travers son portefeuille équilibré de services immobiliers, la Division apportera une forte contribution aux résultats au cours des prochaines années. Le partenariat avec Ina Invest renforce le potentiel de croissance de la Division grâce aux revenus récurrents générés par les services rendus à Ina Invest ainsi que par la participation dans celle-ci. En outre, la Division va développer un portefeuille de produits immobiliers standardisés, préfabriqués industriellement, pour différents types d'espaces d'habitation destinés aux marchés internationaux. 

La Division Buildings continue de renforcer son cœur de métier en Suisse et en Allemagne. Elle élargit en outre ses compétences en matière de planification et de conseil afin de se positionner en tant que prestataire de services global pour des projets de construction et de rénovation de toute nature. La Division met en place de nouveaux modèles de contrats basés sur le partenariat, qui se focalisent sur des projets de bâtiment et de modernisation complexes. Par ailleurs, elle liquide les unités commerciales non rentables telles qu'Implenia Bau GmbH (Bade du Sud, Allemagne). La Division réduit en outre ses capacités de mise en œuvre. S'agissant de ses activités en Autriche, la Division est à la recherche d'un nouveau propriétaire, stratégiquement mieux adapté qu'Implenia.

La Division Civil Engineering se spécialise dans les projets d'infrastructure complexes sur ses marchés principaux, la Suisse et l'Allemagne, ainsi que dans les activités de construction de tunnels et les projets d'infrastructure liés à celles-ci sur d'autres marchés. La Division élargit ses compétences en matière de planification, d'ingénierie et de gestion de projets et entend proposer à l'avenir des produits standardisés et préfabriqués sélectionnés, p. ex. des ponts. Elle se concentre sur les projets complexes et les nouveaux modèles de contrats basés sur le partenariat. Par ailleurs, la Division réduit ses capacités de mise en œuvre sur l'ensemble des marchés. L'externalisation d'ateliers et de machines de construction a déjà débuté. En Norvège et en Suède, la réduction des activités du sous-secteur Civil a été préparée et est actuellement en cours. En Autriche et en Roumanie, la liquidation de ce sous-secteur est également en cours et sera achevée une fois que toutes les obligations contractuelles auront été remplies.

La Division Specialties développe des solutions de niche destinées à une industrie de la construction efficace et durable en Suisse, en Allemagne et sur d'autres marchés. La Division continue d'investir dans des secteurs d'activité rentables tels que la technique de façade, la logistique de chantier et la planification en technique du bâtiment, et développe ceux-ci. Elle élargit également ses compétences en matière d'ingénierie et de planification, notamment dans les domaines de la construction en bois et du coffrage. En 2020, la société Tüchler Ausbau GmbH a été vendue en Autriche. Par ailleurs, il a été décidé de fermer la société Implenia Modernbau GmbH en Allemagne. La Division étudie d'autres ajustements de portefeuille portant sur des unités commerciales non stratégiques.


Implenia continue de bénéficier d'un financement solide

L'accord de crédit syndiqué d'Implenia avec des banques suisses se poursuivra comme initialement prévu jusqu'en décembre 2023. La facilité de garantie de CHF 550 millions reste inchangée. Afin d'adapter le crédit aux activités à court et à moyen terme et d'économiser les commissions d'engagement, la facilité de liquidité jusqu'alors inutilisée a été ajustée à CHF 100 millions. Implenia présente une position cash net de CHF 160,5 millions, hors dettes de contrats de location. La gestion des liquidités et le contrôle du cycle d'exploitation (cash conversion cycle) constituent des priorités absolues pour toutes les Divisions. Le fonds de roulement net a été défini, en plus de l'EBIT, comme paramètre à court terme pris en compte, à partir de 2021, pour le plan d'incitation destiné au management. 


De nombreux nouveaux projets phares ont été remportés, notamment sur les marchés principaux, la Suisse et l'Allemagne. Les prévisions de marché sont favorables, malgré le COVID-19

Toutes les Divisions ont remporté ou développé de nouveaux projets phares. Real Estate développe des projets durables tels que Green Village à Genève et d'autres projets au sein de la Lokstadt à Winterthur, comme Big Boy et Elefant. Buildings a remporté, sur la base de solides relations avec ses clients et d'activités de développement et de planification précontractuelles, plusieurs contrats complexes tels que le bâtiment UBS sur la Paradeplatz à Zurich, l'hôpital cantonal d'Aarau et le complexe Alto Pont-Rouge à Genève. Civil Engineering a remporté, grâce à son expertise avérée dans les projets d'infrastructure complexes, le tunnel A7 à Hambourg-Altona, le tunnel de sécurité nord du Saint-Gothard et la modernisation de la ligne ferroviaire Waldenburgerbahn dans le canton de Bâle-Campagne. Specialties fournit une solution de technique de façade pour la modernisation de la piscine Alsterschwimmhalle à Hambourg, de la logistique de chantier (BCL) pour le complexe Arnulfpost à Munich et des systèmes de précontrainte (BBV Systems) pour la route surélevée Elbmarsch à Hambourg.

Les perspectives de marché restent positives, malgré la pandémie de COVID-19. La production totale du secteur de la construction dans les pays de l'UE-15 devrait se stabiliser autour d'un taux de croissance annuel de 2,7 % pour 2021-2023 dans le domaine du bâtiment et de 3,3 % dans celui du génie civil (Euroconstruct, novembre 2020). Les perspectives de marché pour les grands projets d'infrastructure sont prometteuses, en raison des plans de relance attendus et de la pression d'investissement existante dans le secteur des infrastructures.


Implenia prévoit un EBIT de CHF >100 millions pour 2021 et confirme son objectif de marge EBIT à moyen terme de 4,5 %

En accord avec sa stratégie « asset light », Implenia rendra désormais compte de ses performances au niveau de l'EBIT. L'EBIT attendu pour 2021 s'élève à CHF >100 millions, ce qui correspond à un EBIT marge d'environ 2,8% et à un EBITDA de CHF >200 millions. L'objectif de marge EBIT à moyen terme de 4,5 % (marge EBITDA de 6,5 %) est confirmé.

Bien placé, Implenia est en voie de se positionner comme une entreprise forte et rentable bénéficiant d'un profil de risque nettement amélioré. Compte tenu des perspectives de marché favorables, renforcées par les mégatendances de l'urbanisation, de la mobilité et des investissements dans les infrastructures, le Groupe est sur la bonne voie pour réaliser sa vision de devenir un leader multinational de la prestation de services intégrés dans les domaines de la construction et de l'immobilier.


Le Conseil d'administration d'Implenia propose de renoncer au versement d'un dividende

Sur la base du résultat de l'exercice 2020, affecté par divers éléments non récurrents négatifs, le Conseil d'administration d'Implenia entend renforcer l'entreprise pour l'avenir et protéger les intérêts de ses actionnaires. Pour cette raison, le Conseil d'administration proposera à l'Assemblée générale annuelle du 30 mars 2021 de ne pas verser de dividende cette année.

Contact our les médias:
Corporate Communications, T +41 58 474 74 77, communication*Den Text zwischen den * loeschen, dies ist ein Spamschutz*@implenia.com 

Contact pour investisseurs et analystes:
Investor Relations, T +41 58 474 29 99, ir*Den Text zwischen den * loeschen, dies ist ein Spamschutz*@implenia.com 


Rapport de gestion 2020 : Vous pouvez accéder au Rapport de gestion 2020 et le télécharger via ce lien.


Webcast pour analystes et représentants des médias
Un webcast pour analystes et représentants des médias aura lieu aujourd'hui de 8h30 à 9h30, au cours duquel il sera possible de poser des questions.


Rapport de développement durable
La durabilité constitue l'une des valeurs d'entreprise d'Implenia. Pour cette raison, le Groupe publie également ce jour son nouveau Rapport de développement durable, parallèlement au Rapport annuel 2020.

Calendrier des investisseurs:
30 mars 2021 :     Assemblée générale
17 août 2021 :      Rapport semestriel 2021

Leader suisse de la prestation de services dans les domaines de la construction et de l'immobilier, Implenia développe et réalise des espaces de vie, des univers de travail et des infrastructures pour les générations futures en Suisse et en Allemagne. En outre, Implenia planifie et met en œuvre des projets d'infrastructure complexes en Autriche, en France, en Suède et en Norvège. Né en 2006, Implenia est héritier de près de 150 ans de tradition dans la construction. L'entreprise rassemble sous un même toit le savoir-faire d'unités de conseil, de planification et d'exécution hautement spécialisées au sein d'un prestataire de services multinational intégré de premier plan dans les domaines de la construction et de l'immobilier. Grâce à son large spectre d'activités ainsi qu'à la vaste expérience de ses spécialistes, le Groupe est en mesure de réaliser des projets complexes de grande envergure et d'accompagner les ouvrages sur l'ensemble de leur cycle de vie et au plus près des clients. Dans ce contexte, l'accent est mis sur les besoins des clients et sur un équilibre durable entre réussite économique, d'une part, et responsabilité sociale et écologique, d'autre part. Implenia, dont le siège principal se trouve à Dietlikon près de Zurich, emploie plus 8 500 personnes en Europe et a généré en 2020 un chiffre d'affaires de près de 4 milliards de francs. L'entreprise est cotée à la SIX Swiss Exchange (IMPN, CH0023868554). D'autres informations sont disponibles sur implenia.com.

 

 

 

Chiffres clés du Groupe

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

1.1.-31.12.2020

1.1.-31.12.2019

 

Δ

Δ

 

en millers CHF

en millers CHF

 

 

like for like1

Chiffre d'affaires consolidé

3'988'946

4'430'833

 

(10.0%)

(8.1%)

 

 

 

 

 

 

EBITDA

(4'891)

186'768

 

 

 

en % du chiffre d'affaires

(0.1%)

4.2%

 

 

 

 

 

 

 

 

 

EBIT

(146'757)

63'507

 

 

 

en % du chiffre d'affaires

(3.7%)

1.4%

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Résultat consolidé

(132'052)

33'920

 

 

 

en % du chiffre d'affaires

(3.3%)

0.8%

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Flux de trésorerie disponible hors IFRS 16

(233'419)

33'519

 

 

 

Flux de trésorerie disponible

(193'342)

84'871

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Trésorerie (au 31.12.)

719'990

912'317

 

(21.1%)

(20.8%)

Passifs financiers (au 31.12.)

(732'837)

(639'753)

 

14.5%

14.6%

Position cash, net (au 31.12.)

(12'847)

272'564

 

 

 

Droits d'usage résultant de leasings (au 31.12.)

173'373

147'936

 

17.2%

17.2%

Position cash, net hors dettes de contrats
de location (au 31.12.)

160'526

420'500

 

(61.8%)

(61.3%)

 

 

 

 

 

 

Capital investi (au 31.12.)

336'749

334'919

 

0.5%

0.8%

Droits d'usage résultant de leasings (au 31.12.)

(167'306)

(146'491)

 

14.2%

14.2%

Capital investi hors droits d'usage résultant de leasings (au 31.12.)

169'443

188'428

 

(10.1%)

(9.6%)

 

 

 

 

 

 

Capitaux propres (au 31.12.)

303'027

590'469

 

(48.7%)

(48.2%)

Taux de capitaux propres en %

10.3%

19.2%

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Carnet de commandes (au 31.12.)

6'386'284

6'157'507

 

3.7%

4.1%

Production

4'060'298

4'517'550

 

(10.1%)

(8.1%)

Collaborateurs (à plein temps; au 31.12.)

8'701

8'867

 

(1.9%)

 

 

 

 

 

 

 

Résultat par action, non dilué (en CHF)

(7.30)

1.61

 

 

 

Dividende brut (en CHF)2

0.00

0.75

 

 

 

 

 

 

 

 

 

1 Hors effet de change

 

 

 

 

 

2 2019: Sans compter le dividende de max. CHF 1.20 par action lié à la transaction Ina Invest; 2020: Sujet à approbation lors de l'assemblée général

Chiffres clés des divisions

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Real Estate

 

 

 

 

 

 

1.1.-31.12.2020

1.1.-31.12.2019

 

Δ

 

 

en millers CHF

en millers CHF

 

 

 

EBITDA

110'624

44'474

 

148.7%

 

 

 

 

 

 

 

EBIT

109'408

43'774

 

149.9%

 

 

 

 

 

 

 

Collaborateurs (à plein temps; au 31.12.)

81

76

 

6.6%

 

 

 

 

 

 

 

Buildings

 

 

 

 

 

 

1.1.-31.12.2020

1.1.-31.12.2019

 

Δ

 

 

en millers CHF

en millers CHF

 

 

 

Chiffre d'affaires

2'079'821

2'241'754

 

(7.2%)

 

 

 

 

 

 

 

EBITDA

(6'129)

51'477

 

 

 

en % du chiffre d'affaires

(0.3%)

2.3%

 

 

 

 

 

 

 

 

 

EBIT

(19'236)

40'715

 

 

 

en % du chiffre d'affaires

(0.9%)

1.8%

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Carnet de commandes (au 31.12.)

3'046'474

2'394'192

 

27.2%

 

Production

2'087'905

2'276'049

 

(8.3%)

 

Collaborateurs (à plein temps; au 31.12.)

1'905

2'058

 

(7.4%)

 

 

 

 

 

 

 

Civil Engineering

 

 

 

 

 

 

1.1.-31.12.2020

1.1.-31.12.2019

 

Δ

 

 

en millers CHF

en millers CHF

 

 

 

Chiffre d'affaires

2'012'855

2'300'218

 

(12.5%)

 

 

 

 

 

 

 

EBITDA

(101'217)

77'221

 

 

 

en % du chiffre d'affaires

(5.0%)

3.4%

 

 

 

 

 

 

 

 

 

EBIT

(206'675)

(10'153)

 

 

 

en % du chiffre d'affaires

(10.3%)

(0.4%)

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Carnet de commandes (au 31.12.)

3'183'202

3'612'993

 

(11.9%)

 

Production

2'068'989

2'344'183

 

(11.7%)

 

Collaborateurs (à plein temps; au 31.12.)

5'142

5'250

 

(2.1%)

 

Specialties

 

 

 

 

 

 

1.1.-31.12.2020

1.1.-31.12.2019

 

Δ

 

 

en millers CHF

en millers CHF

 

 

 

Chiffre d'affaires

223'628

242'021

 

(7.6%)

 

 

 

 

 

 

 

EBITDA

2'836

19'234

 

(85.3%)

 

en % du chiffre d'affaires

1.3%

7.9%

 

 

 

 

 

 

 

 

 

EBIT

(9'479)

7'345

 

 

 

en % du chiffre d'affaires

(4.2%)

3.0%

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Carnet de commandes (au 31.12.)

156'607

150'322

 

4.2%

 

Production

228'727

248'688

 

(8.0%)

 

Collaborateurs (à plein temps; au 31.12.)

954

952

 

0.2%